Un détournement intéressant à base de bouteilles plastiques. 
La recette est des plus simples : bouteilles de plastique, pistolet à colle, fil de fer, bombe de peinture et un peu de doigté !

Le résultat est plutôt sympa, entre le contraste des fines pattes et l’effet plastique qui concorde bien avec l’exosquelette de l’insecte véritable. Un  peu plus distrayant et poétique qu’une bouteille écrasée et jetée dans un coin 🙂

%d blogueurs aiment cette page :